Historique

Historique

Le Fonds Nicolas Pechère a vu le jour en août 2013. Nous recherchions une idée qui ressemble à Nico, à ses aspirations. Nicolas avait eu l’occasion de découvrir la réalité médicale dans les pays pauvres. Un stage au cours de sa troisième année de médecine dans une léproserie au Népal l’avait durablement impressionné. Il avait pu se rendre compte des difficultés qu’une maladie stigmatisante mais guérissable, pouvait engendrer, et il s’était impliqué avec enthousiasme dans son approche, mais aussi dans l’évaluation des besoins, et la planification qu’une aide humanitaire intelligente impose.

Ainsi, donner ce goût altruiste à d’autres étudiants motivés, leur permettre de construire leur bagage humain et professionnel, en facilitant un voyage souvent impossible à ce stade des études, a paru s’inscrire dans la logique des idéaux de Nicolas.

L’Université de Genève attache de l’importance à l’acquisition d’une vision globale de la santé, et les étudiants en médecine sont encouragés à s’exposer aux réalités des pays en voie de développement. Si plus de la moitié des étudiants souhaitent faire des stages dans les pays pauvres, nombreux sont ceux qui y renoncent pour des raisons financières. Ainsi pour notre Fonds, nous bénéficions de l’appui de la Faculté de Médecine de Genève.

Qui sommes nous ?

Les fondateurs sont les parents de Nicolas, le Dr Marc Pechère, et la Prof. Antoinette Pechère Bertschi, ses frères Laurent et Benoît, ses amis, Pierre Conne, et le responsable de la médecine humanitaire de la faculté de médecine de Genève, le Prof. François Chappuis.